Fleurs de Bach

Conseiller en Fleur de Bach

Membre de la LPEFB

Membre du groupe de soutien aux conseillés de la LPEFB

Edward Bach a fait ses études à l’Hôpital du Collège Universitaire de Londres et y obtient son diplôme de santé publique au début des années 1900. En tant que médecin, il voulut d’abord éprouver par lui-même d’autres méthodes de médecine classique et il devient bactériologiste. Il était très connu pour ses recherches dans cette discipline mais cela ne le satisfaisait pas, il en était encore à soigner le corps. Il détestait le fait d’injecter dans le corps humain des vaccins issus de la souche des maladies. ​

Un jour, il rencontra l’homéopathie. Il fut comblé d’apprendre ce que Hahnemann, le fondateur de l’homéopathie, avait dit : « le patient est ce qu’il y a de plus important dans le traitement ». Ainsi, les remèdes homéopathiques étaient prescrits en fonction de la personnalité du patient, de ses caractéristiques, de ses particularités, mais aussi de ses symptômes physiques. Il isola sept groupes de flores intestinales et prépara de façon homéopathique des nosodes à partir de ces flores, puis les administra aux patients par voie buccale. Un Nosode est un remède issu d’un organe malade, c’est un révélateur du conflit : Antigènes (microbiens) – Anticorps (défense de l’hôte). Leur but est de purifier et de nettoyer l’appareil digestif. Je dis « est » car ces nosodes sont toujours utilisés. Ils ont beaucoup de succès.

Il comprit que la maladie physique n’avait pas d’origine métabolique, mais que c’était « la consolidation d’une attitude mentale ».

Le Docteur Bach décida de consacrer son temps et sa vie à la recherche de remèdes purs qui aideraient celui qui souffre à surmonter ses pensées négatives. Ces nouveaux remèdes, il le savait, devaient se trouver dans la nature parmi les arbres et les plantes, puisque tous nos besoins sont fournis par notre Créateur. Il connaissait déjà le principe de cette nouvelle méthode de soins : « traiter le patient et non la maladie », car lorsque les pensées négatives auront été surmontées, le corps réagira aussi.

Donc en 1930, il vend sans aucun remords son cabinet, son laboratoire et son dispensaire, à Londres et vint habiter à la campagne. Il trouva ainsi 38 fleurs sauvages, permettant l'harmonisation des états émotionnels. Elles favorisent également l'épanouissement de la personnalité et conduisent vers un mieux-être. Les 38 fleurs de Bach sont totalement naturelles et sans effets secondaires. Elles sont simples d'utilisation. Elles peuvent être utilisées par tous : les bébés, les enfants, les futures mamans, les animaux.

La médecine traditionnelle a prouvé que l’état émotionnel du patient avait une action directe sur l’efficacité des traitements. Mais comment être dans un état émotionnel positif suite à l’annonce d’un diagnostic souvent catastrophique, avec la peur pour ses proches ou pour soi-même ou avec des ruminations mentales ?

L’efficacité des fleurs de Bach n’est plus à démontrer dans la lutte contre toutes ces émotions négatives. Nous pouvons nous défaire de certains schémas qui nous compliquent la vie en travaillant sur les émotions négatives de notre passé que nous n’avons pas traitées. Et n’oublions pas qu’un état émotionnel négatif peut engendrer une maladie. « Un corps sain dans un esprit sain ».

Le Docteur Bach voulait que notre rôle soit principalement un rôle de conseiller, d’éducateur. Je retiens tout particulièrement l’une de ses phrases : « que celui qui a faim aille chercher une salade dans son jardin, que celui qui a une peur connue aille chercher Mimulus * dans son jardin. »

C’est pour cela qu’ en tant qu’éducateur, j’organise des ateliers pour permettre aux personnes intéressées de comprendre et de pouvoir utiliser les fleurs de Bach par elles-mêmes.

Lors d'un rendez vous "Fleur de Bach", je conseille et j’explique le choix de telle ou telle fleur 

*Mimulus : fleur d’origine mexicaine

Quelques documents à télécharger si vous voulez en apprendre davantage .... (Cliquez sur les fleurs).

Libère-toi toi-même, par Edward Bach

Les conférences de Wallingford, par Edward Bach

Les douze guérisseurs et autres remèdes, par Edward Bach