Histoire du Reiki

> USUI SHIKI RYOHO

La petite histoire...

Hawayo Takata dut se rendre au Japon pour annoncer le décès d’une de ses sœurs à ses parents. Lorsqu’elle arriva au Japon, ses parents la trouvèrent dans un tel état physique (dû à sa pauvreté) qu’ils décidèrent de lui faire faire des examens médicaux. Il se révéla qu’elle avait une tumeur et décision fut prise de l’opérer. Elle était convaincue que ce n’était pas la solution. Peu de temps avant l’opération, elle rechercha une autre méthode de soins. On l'orienta vers la clinique de Chîjirô Hayashi. Elle reçut du Reiki pendant 108 jours consécutifs par deux praticiens. Au bout de ce délai, elle retourna à l’hôpital voir les chirurgiens qui ne trouvèrent plus aucune trace de la tumeur.

Usui Shiki Ryoho fut créé et mis en place par Hawayo Takata. Américaine d’origine japonaise, elle fut initiée au Reiki par Chîjirô Hayashi. Suite à une expérience de guérison par Chîjirô Hayashi (voir encadré), elle lui demanda de la former au Reiki. Il refusa dans un premier temps, car elle était américaine.

Devant l’insistance d’Hawayo Takata il céda, mais à condition qu’elle acquière une certaine maîtrise technique dans sa clinique. Elle resta un an de plus au Japon pour travailler bénévolement à la clinique et reçut le premier et second degré de Reiki. Elle rentra à Hawaï et commença à prodiguer des soins Reiki.

Elle n’hésita pas à organiser pour Chîjiro Hayashi des stages de formation aux États-Unis. C’est ainsi que Chîjiro Hayashi fit passer la maîtrise à Hawayo Takata.

A l’approche de la seconde guerre mondiale, la tension monte entre les deux pays. Chîjiro Hayashi fut accusé de trahison alors qu’il revenait d’un voyage aux États-Unis. En effet, il venait d’organiser des stages d'initiation pour le public américain.

Pour sauver son honneur de militaire, il se fit hara-kiri. Durant cette période, Hawayo Takata se fit oublier des autorités et retira l’enseigne de Reiki de la façade de sa maison.

À l’issue de la seconde guerre mondiale, elle pensait être la seule Maître de Reiki vivante. Pour continuer à développer le Reiki, elle présenta l’histoire du Reiki à sa façon. Il ne devait pas être évident de développer une technique japonaise de soins à Hawaï après Pearl Harbor ! À partir des années 80, elle décida donc de faire passer la maîtrise de Reiki à certains de ses élèves, notamment à sa petite-fille, Phyllis Lei Forumoto.

Elle initia 22 maîtres de Reiki qui fondèrent une Association, « L’Alliance de Reiki ».

Depuis cette époque, sont enseignés les quatre symboles du fondateur Mikao Usui, ainsi que des protocoles de soins mis au point par Chîjirô Hayashi.

> USUI-TIBET ​

Les bases de cette école de Reiki furent établies par Arthur Robertson dans les années 80. Avant d’être initié au Reiki, il enseignait déjà le chamanisme tibétain. Quand il comprit que les deux méthodes de soins étaient relativement proches l’une de l’autre, il décida d’intégrer trois symboles du Reiki Usui à sa pratique du chamanisme tibétain. Il créa ainsi l’école RAKU KEI REIKI. Il est connu pour avoir diminué les frais liés à l’initiation au Reiki. Il est décédé en 2001.

Quelques années plus tard William Lee Rand, fondateur et président du « International Center for Reiki Training (ICRT) », du « Center for Reiki Research » et du « Reiki Membership Association » combine les différentes techniques enseignées par différentes écoles pour créer l’Usui tibétain. Il s’agit des écoles suivantes : Usui Shiki Ryoho, Raku Kei Reiki, Reiki Kai Kamyo, et le Gendai Reiki hô. Le REIKI USUI TIBET est certainement l’école de Reiki la plus répandue en France, ou du moins celle qui fait le plus parler d’elle.

Cette école de Reiki combine les quatre symboles du fondateur plus un symbole de Chujiro Hayashi et quatre symboles du chamanisme tibétain.

> HOLY FIRE

Le Holy Fire est une nouvelle forme de Reiki introduite par l’ICRT. Elle a été créée par William Lee Rand en 2014 qui l’inclut dans le cadre des classes de Reiki Usui et à la formation Karuna Reiki.

Pour mes élèves cela ne change rien dans les techniques enseignées au premier, deuxième et troisième degré. La différence est plus dans la façon de transmettre que dans le contenu. En effet, dans le Holy Fire, on va faire davantage appel à la méditation pour transmettre l’énergie Reiki.

Pour moi, c’est une véritable richesse qui nous rapproche du fondateur Mikao Usui, car je trouve important que dès les premiers pas dans le Reiki, nous y retrouvions la méditation.

Mikao Usui disait que le Reiki peut être comparé à une pièce de monnaie :

  • le côté technique (face ou yin),
  • le côté méditation (pile ou yang)

L’un ne peut exister sans l’autre.

95 % des Maîtres enseignants de Reiki qui essaient le Holy Fire, l’adoptent pour leur travail. Ils le trouvent plus puissant que les protocoles d’initiation plus simples.

> REIKI KARUNA® ​

Le Reiki Karuna® est une forme de Reiki créée en 1995 par William Lee Rand, Maître de Reiki exerçant aux États-Unis et fondateur du centre ICRT(International Center for Reiki Training).

Il comporte des symboles qui n’ont pas été reçus intuitivement par William Rand, mais par plusieurs autres Maîtres, dont Marcy Miller, Kellie-Ray Marine, Pat Courtney, Catherine Mills Bellamont et Marla Abraham. William Rand a testé ces symboles avec ses élèves les plus sensibles, afin de se laisser guider vers les symboles les plus appropriés. Certains d’entre eux sont ainsi apparus plus particuliers ou efficaces.

Le Reiki Karuna®/Holy Fire : ​

  • Nous aide à lever les mécanismes de défense et de protection ancrés dans notre corps physique, mental ou émotionnel que nous avons créés lors de situations de stress extrême.
  • Nous permet, comme un outil précieux, de suivre notre intuition. Nous allons affiner nos ressentis et apprendre à écouter notre intuition avec plus de sérénité. Bien entendu, cela n’empêche absolument pas notre libre arbitre et nous resterons toujours celui ou celle qui prendra la décision finale.
  • Nous aide aussi à l’accomplissement de notre vrai but spirituel sur terre, ici et maintenant, sans aucun besoin de se couper du monde et des autres. Juste établir sa présence divine sur cette terre, bien ancré et enraciné.

On a tendance à dire que le Reiki Karuna est ressenti puissamment par les utilisateurs et les receveurs. La diffusion de l’énergie Karuna se fait de manière différente et son ressenti est plus enveloppant que celui du Reiki Usui.

Le Reiki Karuna propose huit nouveaux symboles qui permettent d’avoir un effet particulier pour :

  • Travailler en profondeur sur les mémoires cellulaires et karmiques, les mauvais traitements reçus pendant l’enfance.
  • Résoudre les schémas inconscients, désamorcer les attaques psychiques ou psychologiques.
  • Améliorer les relations avec les autres, les comportements de dépendance, pour développer des habitudes saines et une compassion universelle.
  • Harmoniser les chakras, améliorer la concentration, approfondir l’ancrage, purifier des objets et des pièces d’habitation.
  • Se connecter à la conscience supérieure, améliorer la clarté de l’esprit, la créativité, la communication et développer de nouveaux talents.
  • Aider à la réalisation de ses projets, priorités et ancrage.
  • Se libérer des influences nocives entravant la liberté d’action et les co-dépendances ou addictions.
  • Trouver la paix intérieure et l’approfondir, développer la sérénité, la clairvoyance, résoudre la peur, la panique et l’insomnie.

Les symboles transmis sont universels, c’est-à-dire qu’ils produisent le même effet quel que soit l’utilisateur.

L’énergie ne peut pas être « manipulée ».

Le receveur ne peut qu’obtenir des effets positifs avec cette énergie. ​

Je suis Maître enseignant dans toutes ces écoles.